BirdPen, Outshape et Zoham : l’excellence Trip Hop au Jack Jack

Posté dans : Concerts | 0

Le 14 mars dernier, le Jack Jack à Bron nous conviait à une soirée Trip Hop de grande qualité. BirdPen accompagné de Outshape et Zoham nous ont régalés.

Retour au Jack Jack

Le Jack Jack est une structure que j’apprécie pour ses nombreuses qualités: accueil, acoustique, capacité modérée, équilibre et éclectisme de la programmation, mise en avant de la scène régionale et émergente, prise de risques pour nous proposer nombre de découvertes, etc. Quelques jours auparavant, je m’étais déjà pris une bonne claque avec la surprenante et envoutante SATE, la Canadienne qui métisse avec brio la soul/funk avec le rock dans un esprit limite punk (article ici). Une fois n’étant pas coutume, autant remettre une belle couche, dans un autre style cette fois et avec plus de public. Du Trip Hop donc, un univers musical très ouvert, quelque part entre rock progressif, psychédélique ou même post-rock, la musique électronique et le Hip Hop. Nous connaissons tous les plus grandes références du genre, comme Massive Attack, Portishead ou bien encore Archive. D’ailleurs, Dave Pen, cofondateur de BirdPen, est l’actuel chanteur d’Archive, comme quoi !

  • Lire plus

    Zoham, jeune pousse ligérienne

    Zoham est encore un jeune projet venu de Montbrison dans la Loire. Ces « enfants » de Massive Attack proposent un répertoire original et intéressant. Des ambiances un peu sombres, parfois noise, mais toujours profondes. La dimension rock est bien présente, développant une certaine énergie, même si le son manque encore un peu de coffre et de rondeurs. Sur scène, le groupe a besoin de s’affirmer, mais la base est bonne et les compositions sont autant d’invitations à l’onirisme et à l’évasion. Nul doute qu’avec l’expérience, Zoham saura conquérir bien des contrées grâce à son identité et ses arrangements puissants et tribalisés.

    Outshape, coup de cœur de la soirée

    Ces Lyonnais peuvent être fiers de leur très beau projet. Outshape tire ses influences multiples autant du côté de Massive Attack, Archive que Radiohead ou des auteurs plus intimistes comme l’excellent Fink, un des fleurons du label Ninja Tune. Puisqu’il faut mettre une étiquette, paraît-il, leur musique est alors de la « Deep Pop », entre Trip Hop et Pop-Rock aérien avec une bonne dose de groove. Le quatuor est composé de très bons musiciens et la voix, ainsi que l’attitude de Medhi au chant ont vite tendance à devenir envoutantes. C’est alors une véritable invitation au voyage, à entrer dans la bulle, comme dit Outshape. Nul doute que nous partons loin. En discutant avec eux après le concert, j’avouais que ce n’était pas souvent que je prenais très peu de photos comme ce fut le cas pour eux. Le plus souvent, c’est que l’artiste n’arrive pas à me motiver, que je n’adhère pas son univers. Mais il arrive parfois que ce soit une bonne surprise, que je sois comme subjugué, déstabilisé. C’est un peu quitte ou double. Avec Outshape, c’est sans hésitation double et je vous conseille vivement de céder à votre curiosité, elle n’est pas un vilain défaut dans ce cas. Au final, même en prenant moins de photos que d’habitude, le groupe bénéficie du plus grand nombre de clichés dans la sélection que je vous présente aujourd’hui. Les raisons se tiennent en ces quelques points: le charisme habité de Medhi, très bien soutenu par ses musiciens avec qui il règne une belle complicité, une musique des plus inspirantes et des lumières bien travaillées, laissant bien plus de possibilités photographiques que les deux autres groupes de la soirée. Bref, coup de cœur pour Outshape !

    BirdPen, le psychédélique engagé

    Dave Pen, plus connu comme étant chanteur dans le groupe Archive, est le cofondateur de BirdPen avec Mike Bird. Ici, on parle de « Doom Groove », aérien, psychédélique, mais aussi profond et puissant. Lorsqu’on demande les inspirations du groupe, ça part dans tous les sens. Au-delà de la musique, avec Pink Floyd, Mike Patton, Mercury Rev, Radiohead, il y a le cinéma, la littérature, l’actualité… Ce mélange des genres et cette implication dans le monde réel sont autant de richesses qui donnent un sens si particulier au projet. O’Mighty Vision est leur quatrième album sorti fin août 2016. Il nous parle d’espoir sous fond de mensonges, notamment ceux des politiques, ces promesses non tenues, les scandales, la guerre… C’est un appel à notre volonté de croire en nous en la puissance de notre vision. Alors, on se laisse forcément embarquer dans le lyrisme de BirdPen et ses basses qui vous prennent aux tripes. Côté photo, c’est bien plus difficile par contre. Ambiances sombres, éclairages le plus souvent en contre, coupés par de lourds fumigènes. Dans ce type de situation, il ne vous reste qu’une seule chose à faire: se laisser happer par le son, fermer les yeux et profiter pleinement du concert. L’énergie et les vibrations du son BirdPen font toute la différence.

    Allez, je vous laisse avec mes photos de la soirée et trois clips vidéo pour vous permettre de découvrir ces trois beaux projets. À partager sans modération, car il est toujours de bon ton de faire tourner le bon son !

Partagez !

Abonnez-vous !

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
2 671 abonnés.

ARTICLES SIMILAIRES

Facebook

Instagram

Twitter

Commentaires Facebook

Commentaires du site