Foud’Rock 2014: Sidilarsen, No One is Innocent, 7 Weeks…

Posté dans : Concerts | 0

Foud’Rock est un petit festival, aussi petit que le coeur de l’équipe est grand ! Pour sa quatrième édition, l’évènement accueillait SidilarsenNo One is Innocent7 Weeks et bien d’autres pour deux jours électriques !

C’était donc les 10 et 11 octobre 2014, dans une petite commune des Yvelines, Magny-les-Hameaux, un peu plus de 9000 âmes à 27 km au sud ouest de Paris. Organisé par une belle bande de passionnés, de façon plutôt familiale et sans autre prétention que le pur plaisir, le festival se déroule chaque année depuis 2011 à l’Estaminet, un café-culture d’environ 350 places. Le lieu est agréable et dispose, en plus de la salle de spectacle, de trois studios de répétition et d’un café. Ce qui frappe dès le premier contact, c’est la gentillesse de l’équipe et son grand sens de l’accueil. Vous êtes reçu comme à la maison, avec une impression de déjà faire partie de la famille. Les artistes, tout comme moi et sans aucun doute le public, sont tous repartis avec le sourire et le plaisir d’avoir partagé cette belle aventure.

  • Lire plus

    Pourtant, l’organisation d’un tel évènement n’est pas de tout repos. En effet, jusqu’à la dernière minute, les imprévus débarquent et jouent les troubles fêtes mais, pour autant, l’équipe a du répondant et sait trouver rapidement et efficacement les solutions. Ainsi, alors que Lofofora et Loading Data devaient jouer le samedi, nous apprenons coup sur coup, dans la journée puis la soirée du vendredi, que les deux têtes d’affiche doivent annuler leur concert du lendemain. Sacré coup dur pour tout le monde, à commencer par les groupes qui auraient vivement apprécié se produire sur la scène du Foud’Rock. Mais voilà, il y a parfois la loi des séries et des raisons de santé ont donc empêché les deux groupes de venir. L’organisation réagi de suite et dès le soir même informe le public: No One is Innocent s’est proposé de jouer une seconde fois et 7 Weeks a répondu tout de suite à l’appel du festival, heureux de revenir sur cette scène qu’ils ont déjà foulée en 2013.

    Tout va bien alors et les concerts peuvent attaquer. Un joli programme était proposé par le Foud’Rock festival. Je ne vais pas vous résumer chacun de ces concerts mais, aux vues des qualités de tous ces artistes présents ce week-end, vous invite vivement à bouger votre curiosité pour les découvrir.

    Il y a eu With Gasoline pour ouvrir la première soirée mais, hélas, je suis arrivé trop tard pour en profiter. Ensuite, Sidilarsen que je ne présente plus ici. Les toulousains ont encore su convaincre le public avec leur électro-métal puissant. No One is Innocent est ensuite venu finir le travail et enflammer la scène. Kemar, au chant, est toujours aussi vif, d’une incroyable énergie. Il a beaucoup de choses à dire encore et le cri avec force. Cela faisait presque trois ans que je n’avais pas vu le groupe sur scène et j’ai été ravi de voir qu’il n’avait rien perdu. Quelle claque, vivement la deuxième couche demain !

    Le samedi donc, Dirge a lancé les hostilités avec leur métal industriel atmosphérique. Une musique progressive aux ambiances post-metal et aux rythmes lourds qui a bien été accueillie par le public. No One is Innocent est venu ensuite reprendre d’assaut la scène pour la seconde fois du week-end. Encore plus fort que la veille, c’est limite une prise d’otage et personne ne s’en est plaint! Puis, les américains de Living Dead Lights aux multiples influences punk, rock et métal, ont distillé leur gros son 100% pur malt. La veille, ils étaient venus pour un petit set acoustique au niveau du bar, entre les concerts de Sidilarsen et No One is Innocent et, ce samedi soir, nous ont démontré qu’ils savent bien envoyer aussi. Enfin, venus remplacer au pied levé leurs amis de Loading Data, le groupe limougeaud de rock stoner, 7 Weeks, a clôturé cette quatrième édition du Foud’Rock festival avec excellence. Je dois avouer que je suis plutôt fan de ce groupe qui, tout comme Loading Data, prouve que la scène Stoner française se porte à merveille et n’a rien à envier à leurs grands frères d’outre-Atlantique.

    Voilà, c’est tout pour aujourd’hui! Je vous laisse avec mes clichés de ce superbe week-end dans les Yvelines et vous invite à surveiller la prochaine édition du Foud’Rock. N’hésitez pas à partager l’article, l’organisation de cet évènement et les artistes apprécieront !

Partagez !

Abonnez-vous !

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
2 671 abonnés.

ARTICLES SIMILAIRES

Facebook

Instagram

Twitter

Commentaires Facebook

Commentaires du site