Le Bal des Enragés à l’Alhambra: Hommage à Schultz de Parabellum (Part 1)

Posté dans : Concerts, Hommage | 1

Quelques enragés se sont retrouvés pour rendre hommage à un des pères du punk français, Schultz de Parabellum, le temps d’un week-end inscrit dans les mémoires désormais. La première mi-temps avait lieu à l’Alhambra à Paris…

Le 12 septembre dernier, tu décidais de tirer ta révérence, comme ça, limite sur un coup de tête, sans prévenir, le même jour que l’une de tes idoles, Johnny Cash. Ce fut bien sûr un choc pour l’ensemble de tes fans, le petit monde du rock alternatif, tes amis, tes frères de route et, évidemment, ta famille. Nombre d’hommages ont été rendus, le tout pourrait parfaitement se résumer en cette phrase: « Les héros du peuple sont immortels ». Je me rappelle alors d’une caricature d’un de tes potes dessinateurs qui t’avait imaginé sur un nuage à nous crier un truc du genre: « Vous allez arrêter de chialer et faire du rock, bordel?! »… Ce week-end des 14 et 15 mars, sa parole fût exaucée et ta mémoire une fois encore célébrée.

  • Lire plus

    Dans la salle, des fans venus de toute la France; sur scène, bon nombre de tes potes, que du beau monde. Évidemment, l’équipe du Bal des Enragés était au complet pour cette grande occasion, Tagada JonesLofofora, tes amis de Parabellum, Poon de Black Bomb A, VX et Klodia de Punish Yourself, Lefourb et bien d’autres encore. Il y avait aussi tes collègues de la Clinik du Dr Schultz, les énervés de Svinkels, Kik de Johnny Montreuil, l’esprit folâtre de Stef Sanseverino, Kémar de No One is Innocent et tous les autres que j’ai oublié ou pas reconnu sous l’émotion de cette incroyable soirée, qu’ils m’en excusent. En début de soirée, c’est Sven, ton ami de 30 ans, qui a ouvert le bal avec sa petite famille et leur projet Fatal Monstrum. Une belle mise en bouche avant d’enchaîner par un premier set sulfureux des Enragés, spécial Parabellum. Tu as sans aucun doute apprécié voir toute cette bande de punks reprendre tes chansons, tes hymnes, le public pogoter comme jamais et la sueur couler à flots.

    Voilà un petit tour de chauffe qui laisse imaginer une seconde mi-temps de folie au Val d’Ajol, ce lieu où tu te sentais comme à la maison. Certains fans présents ce samedi soir à l’Alhambra feront même la route pour l’occasion, immanquable ! En attendant, tout Paris semble reprendre en choeur « Cayenne », la messe est dite et toi, tu dois bien te marrer !

    Merci pour tous ces moments que tu nous fais vivre encore, Schultz, je te dédie ces quelques photos de cette soirée. Un humble hommage à partager pour que l’histoire perdure encore.

Partagez !

Abonnez-vous !

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
2 671 abonnés.

ARTICLES SIMILAIRES

Facebook

Instagram

Twitter

Commentaires Facebook

  1. Siddharta Gautama
    | Répondre

    Merci pur le partage ! L’émotion passe toujours avec tes clichés et tes mots….

Commentaires du site