Snaprock pour Schultz (Parabellum) : livre hommage et concerts

Posté dans : Concerts & Festivals 0

Le dimanche 12 novembre 2017, le photographe Raphaël Rinaldi nous conviait au Chinois, à Montreuil, pour nous présenter son livre hommage « Snaprock pour Schultz ». Huit groupes et divers artistes se sont produits en concert pour saluer Schultz et Sven de Parabellum.

Snaprock pour Schultz, le livre

Raphael Rinaldi a bien connu Schultz qu’il a photographié à maintes reprises, il a tout autant côtoyé la scène rock montreuilloise. Après le décès du guitariste chanteur emblématique de Parabellum, Olivia, la compagne de Schultz, demanda à divers photographes s’il était possible de récupérer des archives, une sélection de clichés de son bonhomme. C’est alors que Raphaël s’est dit que ce serait une belle occasion d’éditer un livre rendant hommage à Schultz et ses amis de Montreuil. Il décide donc de rencontrer ceux qui partageaient son quotidien, de les interviewer, récolter quelques belles anecdotes… Plus de deux ans de travail ont été nécessaires pour concevoir cet hommage unique de plus de 350 pages, tiré à 225 exemplaires pour l’édition originale, avec un CD d’un live inédit des Tontons Flingueurs au New Moon en 1992. Un aussi beau que rare ouvrage dont les bénéfices sont intégralement reversés à la famille de Schultz. J’ai eu le plaisir d’être contacté par Raphaël pour participer à l’ouvrage en y apportant 13 de mes clichés. D’autres photographes ont aussi contribué à compléter l’œuvre de Raphaël Rinaldi: Chamane, Denis Charmot, Mathieu Guegen et François Poulain.

Parmi les propos recueillis, ce « Snaprock pour Schultz » nous propose les interviews de Sven, guitariste de Parabellum, ceux de Stephane Zena et Xavier Mesa, le dernier duo basse/batterie du groupe, mais aussi d’Olivier Meyrand et Patrick Lemarchand, leurs prédécesseurs au sein de Parabellum. On retrouve aussi les mots de Kick (guitariste chanteur) qui a aussi écrit quelques chansons pour Schultz et Parabellum, Thierry Cochran Pelletier (chanteur et écrivain), Stéphane Borsellino (bassiste de La Clinik du Dr Schultz), Kik (chanteur de Gommard) et Panik (contrebassiste des Tontons Flingueurs). On y partage des tranches de vies racontées par les directeurs et gérants de lieux montreuillois que Schultz affectionnait particulièrement comme la Comedia), le Bar des Sports, le Chinois, l’Armony), le Berrichon et la Table à Jaja). On est enfin touché par les poèmes de Boubkeur Maïdouche, de Karen Kurowski et par les ouvres du peintre Michel Ktü.

La soirée au Chinois

Snaprock pour Schultz (Parabellum) : livre hommage et concertsLe Chinois accueillait donc cette soirée de présentation du livre « Snaprock pour Schultz » de Raphaël Rinaldi. La salle aux murs de béton brut est un ancien restaurant chinois situé le long de la place du marché. Lorsque vous débarquez de province, comme moi, vous pouvez passer devant plusieurs fois sans remarquer l’entrée du lieu. Pas d’enseigne, un extérieur qui ne paye pas de mine pourtant, un lieu référencé comme une « place to be » par les Inrockuptibles. Là, il y a du monde et du beau. Huit groupes et bien d’autres artistes et amis sont venus une nouvelle fois rendre hommage à Schultz et à Sven qui nous a quittés en début d’année. Tous aimaient ces deux hauts personnages du rock alternatif français, les ont fréquentés, ont tapé le boeuf ou joué avec eux. Sur scène, le blues et le rock si chers à Schultz ont fait vibrer nos cœurs grâce au talent de Crashbirds, Gommard, des Belleville Cats, Broy et sa bande, Johnny Montreuil, K’Roll Vengeance et les Apparitions, Kick et Fatal Monstrum, le groupe composé par la famille de Sven, sa compagne Marucha et ses enfants. Une soirée très émouvante, mais surtout festive comme les appréciaient Schultz et Sven. L’occasion de tous se retrouver, de partager le bonheur d’être ensemble et une belle excuse pour célébrer la vie autour de quelques pintes de bière.

C’est cette partie concerts que je vous propose de retrouver avec mes clichés. Puis, en vidéo ci-dessous, Raphaël Rinaldi nous parle de son livre, de Schultz, de Parabellum. Découvrez aussi des extraits des concerts des Belleville Cats et Johnny Montreuil lors de cette très belle soirée. À vos partages !

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

[zOz] journal: Lofofora, concert à la MJC Ô Totem (Rillieux-la-Pape), le 19 avril 2018.

Lofofora était en concert à la MJC Ô Totem de Rillieux-la-Pape, le 19 avril dernier, dans une formule surprenante. C’est en acoustique et dans le plus simple appareil que s’est présenté le groupe plus adepte de métal habituellement. Retour sur cette soirée riche en émotions, un petit bonheur à partager !

[zOz] journal: Shaka Ponk, Halle Tony Garnier (Lyon), le 17 mars 2018.

Pour le second épisode de ma trilogie des concerts de Shaka Ponk sur cette tournée 2018, une rencontre à domicile s’imposait. Autant vous dire que les monkeys ont, une fois encore, retourné la Halle Tony Garnier. Entre le public lyonnais et le groupe, la relation est toujours explosive… Que du bonheur !

Shaka Ponk au Zénith de Dijon: endiablé et explosif !

9 000 personnes attendaient de pieds fermes la bande des six singes endiablés au Zénith de Dijon, la soirée fut explosive et personne ne s'en plaindra!

[zOz] journal: Triggerfinger, Ninkasi Kao (Lyon), le 14 novembre 2018.

Triggerfinger est un des fleurons de la scène rock belge. Retour sur leur dernier concert à Lyon, accompagnés d’autres Flamands, Black Box Revelation.

Laissez un commentaire !