Lacrimosa

Chaque année, le Tremplin de la création de la MJC de Novel d’Annecy est l’occasion de découvrir de jeunes talents. Cet évènement ouvert aux projets artistiques des 16-25 ans domiciliés sur le département de la Haute-Savoie est organisé depuis 1988 et révèle régulièrement de futurs artistes d’exception. Le tremplin se déroule traditionnellement sur une semaine vers la mi-mai et met à l’honneur les arts plastiques (photographie, peinture, sculpture), le spectacle vivant (théâtre, danse, musique) mais aussi la vidéo.

J’aime ce rendez-vous et, cette année encore, j’ai eu plaisir à m’y rendre. L’artiste que j’ai décidé de mettre en avant pour cette édition 2013 est à l’origine une danseuse, devenue chorégraphe et passionnée de théâtre: Johanna Besnard. Elle avait déjà été largement remarquée avec son premier spectacle de danse en tant que chorégraphe lors du Tremplin de 2011 en obtenant le grand prix du jury et de la ville d’Annecy. Deux ans plus tard, elle décide de franchir un nouveau cap et de s’essayer au théâtre. Mêlant la danse à la comédie dramatique avec brio et sincérité, elle met en scène ce qui fait sa richesse: sa sensibilité.

Pour cette édition 2013 du Tremplin de la création, Johanna nous a donc proposé un spectacle qu’elle a écrit et mis en scène: Lacrimosa. Voici comment elle le résume :

« Dans un no man’s land, dans un pays de larmes du nom de Lacrimosa, la joie ne règne plus. Elle est partie avec la mort. La lumière est devenue une somnambule, l’homme, un narrateur, transportant dans sa valise les bribes des souvenirs et les mots oubliés des enfants de l’ombre, comme eux, ceux qui ont été abandonnés par la vie. Tout semble perdu, tout semble nuit et cendres et pourtant… Un soir, la joie qui avait disparue depuis tant d’années, revient à Lacrimosa… »

Dans cette petite pièce d’une vingtaine de minutes, elle évoque le deuil, « une traversée entre les larmes, dans la forêt du deuil », elle nous parle de ces personnes qui se heurtent à la vie, se refusant l’accès à une lumière semblant si difficile à voir. Au fond, cette création nous parle un peu d’elle, Johanna y retranscrit en tous cas nombre de ses émois, comme une façon de conjurer définitivement un passage des plus difficiles de sa propre vie, d’exprimer son combat et d’exulter enfin. C’est une jeune artiste rayonnante qui nous a touché ce soir là avec une ode à la vie, une sensibilité et une personnalité forte dans une œuvre dédiée à sa mère.

Il y a aussi ces jeunes acteurs qui ont su incarner avec justesse les rôles imaginés par Johanna:
Cédric Danielo: Le Narrateur
Chloé Gjurekovic: La somnambule
Geneviève Gros: La joie

Enfin, le jury du Tremplin a une nouvelle fois été conquis. Ce soir du 19 mai 2013, il a accordé encore un superbe prix à l’annécienne aux origines brésiliennes: le « Prix de l’accompagnement ». Ainsi, son projet bénéficie depuis d’un suivi avec divers professionnels du spectacle et ce, pendant une année. Johanna travaille donc de plus belle pour nous proposer une version plus aboutie encore de sa pièce, Lacrimosa, qui devrait être en représentation sur Annecy et Lyon au printemps 2014.

Je vous laisse découvrir l’ambiance de sa pièce au travers de mes photos et souhaite le meilleur à venir à Johanna et ses comédiens.

Aimez, commentez, partagez et allez voir des spectacles vivants !

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

Plus de 500 personnes ont répondu à l'invitation de Myriam Férédie. Pour le plus grand bonheur de ces dames, ce master-class était mené par un des ambassadeurs de la Zumba en Europe, Hermann Melo.
Claire Diterzi est une sorte d'extraterrestre, une chanteuse un peu déjantée, mais terriblement attachante, capable de prendre en otage n'importe quelle audience, même le théâtre de l'Espace Albert Camus à Bron. Coup de projecteur sur une femme qui "envoie le steak".
Écrite et mise en scène par Johanna Besnard, "Lacrimosa" est une première création théâtrale touchante et émouvante; un projet dont je suis l'évolution et pour lequel l'auteure peut être fière.

Laissez un commentaire !