Hint, Schwarz et Dog Days à l’Usine de Genève

Posté dans : Concerts & Festivals 0

Industriel, Noise et Stoner étaient à l’honneur ce samedi 14 mai 2016 à Genève dans le lieu mythique qu’est l’Usine, sous l’invitation de l’association Post Tenebras Rock. Retour sur ces concerts de Hint, Schwartz et Dog Days.

Pas moins de 19 associations sont regroupées dans ce lieu alternatif et autogéré, l’un des plus grands d’Europe qui, depuis plus de 25 ans, propose une autre vision de la culture. Musique bien sûr, mais aussi théâtre, cinéma, graphisme, ou même d’archiCouture, l’Usine est un lieu mythique d’expression artistique et citoyenne, un laboratoire culturel souvent à l’avant-garde, toujours nécessaire et qui pourrait bien être déclaré d’utilité publique. Pourtant, l’Usine a fait l’actualité bien malgré elle ces derniers mois, sous les pressions notamment de la ville de Genève. Le lieu dérange forcément, surtout à deux pas du quartier des banques et alors que l’immobilier aimerait bien investir le lieu et ses alentours. Un combat mené de front par l’équipage de l’Usine depuis au moins 5 ans, contre vents et marées, soutenu par de nombreux artistes, des pétitions récoltant des milliers de signatures et plus de 5000 spectateurs en moyenne chaque semaine. Depuis octobre dernier, les tensions se sont amplifiées, mais le lieu résiste, est toujours bien vivant et compte bien le rester !

Ainsi, l’association Post Tenteras Rock reste elle aussi des plus active et proposait en cette mi-mai la première édition de ses soirées « Noise story ». Un programme alléchant pour tout amateur du genre, avec les groupes suisses Schwarz et Dog Days en ouverture et sans aucun doute une des références de la Noise industrielle, le duo français Hint. Cependant, malgré l’indéniable qualité de ce plateau, la soirée fut quelque peu intimiste en ce week-end prolongé où les Genevois ont sans doute préféré s’échapper vers d’autres horizons. C’est bien dommage, évidemment, mais cela ne nous a pas empêchés de passer un superbe moment.

Affiche UsineCôté musique, je ne peux que vous inviter à découvrir ces trois groupes aux univers très différents. Schwarz distille une pop sombre, sobre et efficace. Avec seulement trois ans d’existence, mais un album déjà au compteur, les Jurassiens assurent de bonnes bases et laissent espérer un bel avenir. Ensuite, le trio fribourgeois Dog Days a investi la scène du « Rez », faisant vibrer les murs de son Stoner instrumental lourd et puissant restant pourtant rond et mélodieux. Une belle entrée en matière avec ces deux groupes émergents dont vous pouvez découvrir et télécharger les albums, gratuitement ou en prix libre, sur leur site. Enfin, les Angevins de Hint nous ont rappelé ô combien leur mixture expérimentale, entre noise, industriel et ambiant, pouvait être un régal auditif, une sorte de transe hypnotique aux couleurs cinématographiques. Hint avait déjà foulé la scène de l’Usine, il y a 20 ans, pour la première soirée du lieu après ses travaux de mise aux normes. Ils ouvraient alors pour les prestigieux Young Gods, une de leurs influences qui a inspiré bien d’autres grands artistes aussi comme Nine Inch Nails par exemple. Il y avait donc un certain plaisir pour Arnaud et Hervé à revenir dans cette salle, nous l’avons partagé tout autant. Hint est revenu au-devant de la scène lors de sa superbe collaboration avec EZ3kiel et le « Collision tour ». Depuis, le duo reprend régulièrement la route des concerts, nombre de fans rêvent certainement qu’il arpente de nouveau le chemin du studio d’enregistrement.

En attendant, je vous laisse avec mes quelques clichés de cette soirée et un peu de musique.
À vos partages !

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

En cette fin d'été et de saison des festivals, c'est l'occasion de mettre à l'honneur un de mes favoris. À Cluses, Musiques en stock est un festival éco-citoyen, éclectique, familial, de qualité, sans compromis et gratuit !
Il n'est pas aisé de classer la musique de ce duo originaire d'Angers naviguant dans les eaux troubles d'un rock alternatif entre noise et expérimental. Cependant, Hint a certainement influencé nombre de musiciens actuels et reste une référence dans le genre, un de ces groupes qui ont marqué la dernière décennie d'un siècle aux multiples révolutions sonores.
Sous les feux et au son d'EZ3kiel, il a fait une chaleur ardente en cette fin février, comme un incroyable microclimat tropical sur Bourg-en-Bresse qui a enfiévré la Tannerie.
Et la lumière fut. Lux, unité de mesure d'éclairement lumineux, mais aussi éclatant cinquième album studio d'EZ3kiel que le groupe défend brillamment sur scène lors de cette tournée de passage du côté de Lyon, au Transbordeur. Un émerveillement visuel et auditif.

Laissez un commentaire !