Un traitement de faveur pour Saul Williams

Posté dans : Concerts & Festivals 0

Voilà un artiste vraiment à part, très peu connu du grand public et le plus souvent boudé par les médias, en tous cas en Europe. Pourtant, il est une véritable référence dans le milieu du slam américain, navigue avec la plus grande aisance entre les univers rock, électronique et rap, sa musique est inclassable et alternative, il est indépendant et attachant. Il sait se faire discret mais est apprécié des plus grands, à l’image de son album « The inevitable rise and liberation of Niggy Tardust ! », produit par Trent Reznor de Nine Inch Nails.

J’ai eu la chance de voir Saul Williams deux fois sur scène; lors du Rock am Ring festival 2008 en Allemagne, concert mémorable mais bien trop court et puis, au festival Musiques en stock à Cluses en juillet 2012, d’où est tiré ce cliché. Sa prestation sur le plateau savoyard fut incroyable et il y a de quoi être surpris par la générosité et l’émotion dégagée par l’artiste. Là, dans ce festival gratuit sous les étoiles et en plein coeur du centre ville, le grand public était bien présent, très familial… Pourtant, Saul Williams a su le conquérir, le subjuguer. Bref, des instants magiques qui ont certainement laissé nombre d’excellents souvenirs à tout témoin de l’évènement.

Et puis, il y a donc cette photo…

Comme touché par la grâce, Saul Williams semble dévoiler ses plus profondes émotions comme un être d’exception illuminé au milieu d’un paysage presque chaotique. Impressionnant. J’avoue que, dans ces moments là, tellement touché par ce que transmet l’artiste, il m’arrive de faillir à la tâche. Mais cette fois-là, j’étais bien présent, sans doute dans une transe partagée avec cet extra-terrestre, mon index n’a pas tremblé. Par contre, tout mon corps s’est mis à frissonner l’instant suivant la prise de vue. Il me fallait vérifier. Je savais que je venais de vivre un instant des plus rares et je voulais m’assurer de pouvoir le partager. Rassuré, j’ai pu continuer à vibrer au son et à la lumière d’un artiste hors pair.

J’ai donc partagé cette émotion, ce cliché que je défini aujourd’hui comme très certainement ma photo préférée. J’aime l’ambiance et l’émotion qui s’en dégage et le public me le rend bien. Près de 18 mois après la prise de vue, la photo circule de site en site, sur les réseaux sociaux, est appréciée par de nombreuses personnes et la profession. Dernièrement, sa publication sur des sites comme 1XFrom up North ou bien encore, Saul Williams lui-même sur sa page Facebook m’a donné envie de revenir sur cette image, de revivre pleinement l’émotion éprouvée lors du concert. Ainsi, je me suis remis au travail et lui ai apporté un nouveau traitement histoire de sublimer encore la magie de cet instant.

Je vous laisse à l’intensité émotionnelle de Saul Williams, un artiste que vous aurez envie, je l’espère, de découvrir.

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

Orphic & Oyster's Reluctance au Kraspek

La programmation du Kraspek Myzik est toujours de qualité et très éclectique. Début mars, dans l'ambiance intimiste et calfeutrée du café-concert associatif, Trip-Hop et Noise étaient au rendez-vous.

[zOz] journal: Opium du Peuple, Rock à Willy (Pusignan), le 26 octobre 2018.

Opium du Peuple, R.A.B, Trigones + et Dimitri se sont produits sur scène à Pusignan pour soutenir les personnes atteintes du syndrome de Williams et Beuren.

Océanne et zOz - Voeux 2015

Voeux 2015

Une petite carte de vœux...

Eva, tout simplement

Eva est une jeune femme libre, moderne et naturelle; c'est aussi une artiste. Musicienne, elle joue autant de la voix que du violoncelle, deux instruments à la fois sensibles et sensuels mais disposant d'un caractère certain. Eva est tout cela. Eva, tout simplement.

Laissez un commentaire !