Deluxe et Charlie and the Soap Opera à Lyon

Posté dans : Concerts & Festivals 0

Le 8 novembre 2014, le Transbordeur à Villeurbanne s’est transformé en véritable dance floor électro funk le temps d’une soirée. Charlie and the Soap Opera et Deluxe ont enflammé un public des plus motivés!

Voilà qui est de bon augure pour Deluxe qui ne tarde pas trop à rentrer sur scène, le public semble très impatient. La mixture musicale concoctée par cette bande du sud, entre Aix-en-Provence et Marseille, fleure bon l’anis et la franche rigolade. Un cocktail s’inspirant du hip hop, du jazz et de la funk, une recette au groove unique, distillée dans les alambics des célèbres Chinese Man Records. Le groupe se compose de 5 musiciens dont le point commun est le port obligatoire de la moustache, jolies bacchantes un poil rétro et look résolument décalé, accompagnant Liliboy, chanteuse survitaminée. Sur scène, Deluxe dégage une incroyable énergie, une certaine folie entre funk, électro, hip-hop et dubstep. Le résultat est aussi improbable et surprenant qu’agréable et envoutant. Impossible de classer Deluxe, tout se joue à l’énergie explosive du groupe, à ses arrangements et la richesse de la palette de ses influences. Impossible de rester de marbre, le public saute, cri, exulte et une telle bonne humeur est contagieuse… Même les agents de sécurité n’ont pas résisté !

En espérant avoir éveillé quelques envies en vous et en attendant de vous croiser sur un prochain concert, voici quelques photos de cette soirée et un peu de musique en vidéo ensuite. Je vous laisse partager l’article, comme d’hab !

Partagez !

© 2021  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

EZ3kiel au Transbordeur

Et la lumière fut. Lux, unité de mesure d'éclairement lumineux, mais aussi éclatant cinquième album studio d'EZ3kiel que le groupe défend brillamment sur scène lors de cette tournée de passage du côté de Lyon, au Transbordeur. Un émerveillement visuel et auditif.

Holy Two et Old Mountain Station au Kraspek Myzik

Même au coeur de grandes villes se trouvent des villages qui résistent, où le temps ne semble pas avoir réellement d'emprise, où demeure encore une âme dans quelques lieux obscures et chaleureux...

The Prodigy à Lyon

Depuis le mythique « The fat of the land », The Prodigy sait se faire désirer et n’a produit que trois albums en plus de quinze ans. « The day is my enemy » était enfin l’occasion pour le public français de retrouver le groupe lors d’une courte tournée, quatre dates seulement, dont deux festivals. Les punks électroniques ont-ils été à la hauteur de l’attente de leurs fans?

Tricky

Tricky

Torturé, sensuel, énigmatique, sombre, écorché vif, Tricky reste un artiste mystérieux et surtout, un des pères du mouvement Trip Hop...

Laissez un commentaire !