Sidilarsen, Flayed et Amon Sethis, live Ô Totem

Posté dans : Concerts & Festivals 0

Retour sur une très belle soirée de décembre, proposée par l’association JAMAIS à la MJC Ô Totem de Rillieux-la-Pape, avec SidilarsenFlayed et Amon Sethis. Souvenirs…

L’association se sera battue jusqu’au bout pour promouvoir son évènement dont la superbe programmation et le prix raisonnable n’auront réussi que difficilement à convaincre plus de 200 personnes de venir s’éclater au bon gros son métal et hard rock de ces trois groupes. Il est vrai que le public lyonnais peine parfois à se déplacer et, dans l’ensemble, la scène émergente a trop tendance à nous interpeller que lorsque les médias commencent à s’y intéresser. Pourtant, les têtes d’affiches de demain sortiront de cette scène alternative dont les qualités ne sont pas à démontrer.

Demandez le programme !

Quelques mots rapides sur les groupes, à commencer par les Grenoblois de Amon Sethis qui ouvraient la soirée. Un projet intéressant inspiré par l’Égypte ancienne et la septième dynastie des Pharaons. Une sorte de voyage initiatique et un heavy-metal plutôt progressif, nous rappelant parfois l’époque « Powerslave » d’Iron Maiden. Il n’était pas forcément aisé de retenir l’attention du public si tôt, Amon-Sethis jouait à 19h30, surtout avant les deux bombes Flayed et Sidilarsen, mais le groupe a su convaincre et nous embarquer dans son univers.

En parlant de bombe, Flayed en est véritablement une, un de ces ovnis de la scène régionale émergente à surveiller de très près et à découvrir de toute urgence avant explosion ! Le jeune groupe viennois fondé il y a tout juste trois ans progresse très vite et fait parler les watts comme il fait couler l’encre. Deux pages exclusivement consacrées au groupe dans Hard Force, Flayed a été aussi invité par monsieur Stéphane Buriez (Loudblast) dans son émission télévisée, « Une dose 2 métal ». Les inspirations du groupe comptent parmi les légendes du hard-rock des années 70: AC/DC, Black Sabbath, Deep Purple, mais Flayed impose son style résolument moderne et puissant. Une voix et une présence scénique des plus accrocheuses, un groove démentiel poussé par le son vintage de l’orgue Hammond et un esprit plutôt stoner qui est loin de me déplaire. Une chose est certaine, Flayed met une grande claque à chacun de ses passages et on tend l’autre joue !

Rico en dédicaces

La scène parfaitement chauffée par Amon-Sethis et Flayed, les amis de Sidilarsen peuvent enfin nous faire vibrer avec leur son électro-métal si particulier. Voilà bientôt 20 ans que les inséparables toulousains distillent et partagent leur énergie si positivement humaine, la vibration d’un humanisme clairement assumé et en français dans le texte, s’il vous plaît ! Sidilarsen a encore bien des choses à dénoncer, à proclamer, à partager. Cette soirée du 4 décembre 2015 était l’avant-dernière de la tournée de leur précédent album: « Chatterbox », une petite perle qui a même réussi à se promener quelque temps dans les hauteurs du top iTunes d’Apple. Si Fryzzzer n’a pu être présent à la basse pour les deux dernières dates, il a été remplacé au pied levé par l’ami Rico, habituellement bassiste du groupe de métal-ambiant « Naïve » et régisseur scène des Sidi. Un défi relevé avec brio après avoir répété le répertoire tout juste deux petites nuits. Ce fut en tout cas et, comme à chaque fois, un grand bonheur de retrouver la bande de « toulousaings » en pleine forme pour retourner un public surchauffé. Fin de tournée donc, mais nouvelle aventure qui débute pour Sidilarsen qui vient de rentrer en studio pour l’enregistrement de son sixième album qui devrait sortir d’ici l’été et nous promettre un retour en force sur scène dès l’automne 2016… Hâte!

Je vous laisse maintenant avec une cinquantaine de photos de cette belle soirée, un peu de bon son à découvrir en dessous et à vos partages !

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

Biohazard, groupe culte de la scène métal hardcore américaine des années 90, est passé du côté de Lyon pour retourner le Clacson à Oullins. Le 9 avril restera dans les mémoires des amateurs du genre.
Lofofora était en concert à la MJC Ô Totem de Rillieux-la-Pape, le 19 avril dernier, dans une formule surprenante. C’est en acoustique et dans le plus simple appareil que s’est présenté le groupe plus adepte de métal habituellement. Retour sur cette soirée riche en émotions, un petit bonheur à partager !
Pour la cinquième année consécutive, je me suis rendu au désormais incontournable rendez-vous des "musiques extrêmes" en France, le Hellfest. Reportage...
Le 20 avril, le Punk était à l’honneur au Transbordeur de Villeurbanne avec un plateau de 1er choix : Not Scientists, Les $heriff et Le Bal des Enragés.

Laissez un commentaire !