Loudblast aux Abattoirs

Posté dans : Concerts & Festivals 1

Il y a des lieux à part où il se passe des choses parfois étranges mais à chaque fois surprenantes et loin d’être désagréables. À Bourgoin-Jallieu se trouve un de ces lieux répondant au nom des « Abattoirs« . On pourrait tant imaginer au premier abord mais ne vous y trompez pas, c’est bel et bien une salle de concert du réseau des « SMAC », Scènes des Musiques Actuelles et non pas une boucherie…

En ce vendredi 8 novembre 2013, l’équipe berjallienne nous invitait à une soirée sous le signe du métal avec au programme: Calmos, groupe hard core du coin, Raf Péaud, artiste plasticien et son association « SMIC.ART » pour une performance de body painting et, en tête d’affiche, les pères de la scène Death Metal française, Loudblast !

Un peu de promo

C’est en début d’après-midi que j’ai rejoins Loudblast pour, notamment, tirer le portrait de Stéphane Buriez et Pierrot « Drakhian » pour leur marque d’ampli guitare, Peavey (voir l’article ici). À noter d’ailleurs qu’après leur balance, François Benoît, jeune auto-entrepreneur de la région de Chambéry est venu proposer aux deux guitaristes du groupe d’essayer ses enceintes « BENREY« , fabriquées d’une main experte… De véritables petits bijoux !

Toute l’équipe de Loudblast a été impressionnée par la qualité et la précision du son des superbes enceintes de ce jeune passionné. Stéphane est tombé sous le charme et souhaitons au savoyard que Loudblast puisse compter ainsi parmi ses premiers clients.
Mais tout ça met en appétit alors… Un petit resto entre potes et la soirée s’annonce excellente !

Calmos annonce très vite la couleur

Les enfants du pays ont de l’énergie à revendre, un sacré second degré, de belles références (Calmos est un film de Bertrand Blier, sorti en 1976 avec Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Bernard Blier, Gérard Jugnot,… Un film culte!) et quelques surprises. Le groupe qui joue avant tout pour (se) faire plaisir n’a pas de CD à vendre, tout simplement car ils n’en ont « rien à foutre ». Ils ne sont pas non plus habitués à avoir un cachet et, pour une fois que leur prestation était rémunérée, ils ont décidé de payer leur tournée générale! Apéro pour tout le monde: fromage, saucisson et quelques bouteilles de bon vin rouge, le tout servi depuis la scène au public. Vous me direz alors qu’entre le fait d’être du cru et l’apéro, le public était forcément acquis à la cause Calmos, peu importe la qualité musicale du groupe… Ne vous méprenez pas ! Calmos envoi du bois de chêne et même les plus sereins d’entre vous auraient eu quelque mal à garder leur sang froid! Bref, une bien belle mise en bouche !

En parallèle, Raf Péaud et les membres de SMICART réalisaient une performance body painting en live. La salle était aussi décorée par les fresques de l’artiste berjallien. À noter que c’est Raf qui a réalisé, notamment, le fond de scène de Lofofora. Un excellent plasticien à découvrir mais qui, régulièrement, mouille aussi son tee-shirt dans l’organisation de concerts.

Loublast envoie du lourd

Et puis voilà, il est temps enfin de retrouver les amis de Loudblast, la référence Death Metal dans l’hexagone. Aucun doute, le groupe a toujours son public, la tranche d’âge assez large car il a commencé sa carrière en 1985 mais surtout, toujours autant de hargne et un réel plaisir qu’il est aisé de lire sur les lèvres et regards des musiciens. Alors, à quoi bon vous raconter le concert? Le mieux reste encore de vous laisser vous faire un avis en visionnant mes clichés et puis, comme le prochain album ne va plus trop tarder et qu’une tournée débutera, dans la foulée, dès février 2014… Bougez-vous les fesses et allez suer un bon coup au son de Loudblast ! En tous cas, une chose est certaine, le charismatique Stéphane Buriez et sa troupe vous attendent de pied ferme et raviront vos petites oreilles, fils du métal !

Allez, comme à chaque fois, soyez curieux, (re)découvrez les groupes et leur musique, allez aux concerts, aimez, partagez et vibrez !

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

Seconde mi-temps d'un week-end enragé en hommage à Schultz de Parabellum, un grand moment du punk français a été gravé à jamais dans un lieu mythique, perdu au fin fond des Vosges, Chez Narcisse au Val d'Ajol.
Une très belle affiche pour cette édition du D-Viation festival en Albertville. ETHS, Black Bomb A, Flayed, Opium du Peuple, Tagada Jones et une douzaine de groupes régionaux ont fait trembler les montagnes savoyardes en avril dernier. Souvenirs...
Alors que Lofofora défend sur scène son dernier album depuis quelques mois déjà, j'eus enfin le privilège de les retrouver début décembre. Du coup, j'ai décidé de passer deux jours avec eux, entre Lyon et Annecy. Une bonne paire de claques en guise de séance de rattrapage!
Si les Grecs de Septicflesh ont endiablé les adeptes de métal venus en nombre au Ninkasi Kao, les Portugais de Moonspell les ont ensorcelés. Retour sur cette soirée proposée par l'association lyonnaise, Sound Like Hell Productions.

  1. Maryse Chagnon
    | Répondre

    Super photos, merci.

Laissez un commentaire !