La Phaze: il y a 5 ans déjà, le tout dernier concert?

Posté dans : Concerts & Festivals 0

Le 8 décembre 2012, La Phaze montait une dernière fois sur scène avant de mettre un terme à l’aventure. En voici mon reportage resté inédit pendant 5 ans.

Le mystère reste entier

Depuis quelques jours, de nombreux fans trépignent d’impatience. La Phaze a lancé un appel énigmatique, sous forme d’une simple bannière noire sur sa page Facebook indiquant la date du 13 décembre 2017. 5 ans et 5 jours après avoir foulé sa dernière scène, le groupe semble vouloir faire une annonce et les réseaux sociaux s’enflamment. Des milliers de fans espèrent plus que jamais un retour d’un des groupes les plus marquants du rock alternatif français des années 2000. La surprise demeure cependant, malgré un court extrait vidéo publié ces derniers jours où l’on voit La Phaze saluant son public en fin de concert. Les images semblent tirées de vidéos filmées par le public ou la régie lors de ce dernier concert donné à Saint-Brévin-les-Pins pour le festival « Couvre-toi ! ». La fin du « teaser » laisse entendre une dizaine de secondes d’un titre qui semble bien être inédit. Alors, sortie nostalgique d’une musique restée dans les archives du groupe pour marquer ce cap des 5 ans, premier son d’un futur album, annonce d’un retour en force du groupe sur scène? Le mystère reste entier, tout au moins jusqu’à ce mercredi…

Une histoire singulière, des rencontres plurielles

De mon côté, la nostalgie me poussait depuis quelques mois déjà à me rappeler que je n’avais jamais traité et publié ce reportage. Il faut dire que les semaines qui ont suivi ce week-end en Loire-Atlantique ne m’avaient guère épargné côté vie privée. Lorsque La Phaze a décidé de claquer un dernier accord, l’émotion fut vive pour moi qui les suivais depuis quelques années dès que l’occasion se présentait. Au fil de la route parcourue ensemble, une amitié s’était installée. Et puis, cette aventure a été un facteur important dans ma carrière de photographe. C’est le premier groupe de cette envergure qui a cru en moi, m’a soutenu et motivé. Lorsqu’on manque de confiance en soi, les attentions et les mots d’artistes comme les membres de La Phaze résonnent en vous comme nul autre. C’est notamment grâce à Damny et Arnaud que j’ai osé envoyer ma candidature, à la dernière heure, au concours international de photographie du spectacle du festival « Images en scène », en 2011. Entre leurs encouragements et les photos présentées, toutes tirées de leurs concerts, je leur dois quelque peu cette distinction obtenue lors de ce concours. Je ne me serais jamais imaginé lauréat d’une telle compétition auparavant. La Phaze est aussi synonyme pour moi de belles rencontres. Que ce soit ses musiciens, ses techniciens ou la famille qui gravite autour, mais aussi d’autres artistes, de Manu Chao à Parabellum, en passant par Lofofora, Tagada Jones et bien d’autres. Je ne serais sans doute pas le même sans cette précieuse complicité. Alors, forcément, ce dernier concert avait un sens particulier pour moi, bien plus encore pour tout le « Phaze crew ». Pour l’occasion, j’avais pris l’avion, faisant le voyage Annecy-Nantes via Lyon, il était hors de question de ne pas être présent, à leurs côtés. La veille, ils jouaient à Saint-Germain-sur-Moine, le village de Franky, le régisseur principal du groupe, là où nombre des membres de l’équipe se sont rencontrés pour la première fois. Une très belle soirée aussi, en famille, comme à la maison ou presque. Il était sans doute essentiel pour La Phaze de fermer la boucle, de revenir aux sources pour mieux appréhender le nouveau défi qui attendait chacun. Le lendemain, c’est aussi une histoire de cœur avec l’organisation du festival « Couvre-toi ! » qui s’occupe aussi de « Couvre-feu », un autre festival auquel La Phaze est attachée. Le groupe est passé trois fois à l’affiche de « Couvre-feu » et a enregistré son fameux CD/DVD « Live and revolution » en 2011.

La Phaze, la der des der?

Au festival « Couvre-toi ! », La Phaze partageait notamment la scène avec EZ3kiel et une formule orchestrale qui sublimait leur répertoire, mais aussi HK & les Saltimbanks. Autant dire que j’étais ravi d’un tel programme. Le concert de La Phaze fut forcément un moment d’une rare intensité émotionnelle pour tout le monde. Il est assez particulier de se retrouver entre l’excitation, la joie de retrouver l’énergie du groupe sur scène et ce pincement au cœur qui vous rappelle que c’est la dernière fois. En tout cas, Damny, Arnaud, Rouzman et Cédric ont tout donné dans cet assaut final qui restera gravé à jamais dans nos mémoires. Et puis, le moment ultime laisse les émotions prendre le dessus. Je me souviens parfaitement de ces derniers instants, une fin de concert sur le titre « Temps de chien » dont j’apprécie particulièrement l’harmonie, Arnaud tourné vers son ampli guitare, les larmes aux yeux. J’avoue que j’en ai pleuré aussi, comme d’autres sans doute. Alors que tout le reste du week-end et même lors des dernières balances, toute l’équipe semblait ne pas réellement réaliser qu’elle jouait alors son ultime partition, d’un coup, l’émotion prenait le dessus. Nous étions certainement nombreux à espérer que ce concert soit interminable, à la fois heureux de partager ces précieux instants, mais aussi apeurés à l’idée de perdre un groupe mythique qui, 13 années durant, a redonné un sens au rock alternatif français. Plus d’une décennie d’activisme, d’engagement, à fouler les scènes à travers le monde avec Manu Chao, Gogol Bordello et bien d’autres. Ils avaient déboulé en fin de millénaire dans un paysage rock manquant terriblement de renouveau, inventant alors une nouvelle musique, le « Pungle ». Ces enfants des Béruriers ont su mixer le Drum’n’Bass, le Punk, la Jungle, le Rock, le Rap, le Ragga et le Dubstep dans un savant cocktail explosif. En concert, rien ne pouvait résister aux hymnes de La Phaze, de Jungleman à The Battle, en passant par Rude Boy, Le chant des bombes ou Devil Game. Aujourd’hui, après 5 ans d’absence, les fans qui n’ont jamais cessé d’espérer croisent les doigts pour que ce mercredi 13 décembre 2017, un miracle se produise.

En attendant, je vous laisse découvrir et partager ce reportage photo inédit du concert de La Phaze à Saint-Brévin-les-Pins pour le festival « Couvre-toi ! ». Leur dernier concert?

Mise à jour, le 13.12.2017 à midi: C’est officiel, La Phaze est de retour !!! Le groupe vient de l’annoncer sur sa page avec le clip d’un nouveau titre inédit. Des concerts seront annoncés en 2018 ! Retrouvez la vidéo de « Sourire au teint de glace » ci-dessous.

Partagez !

© 2020  •  Tous droits réservés.
Pour toute reproduction, veuillez me contacter.

Pour obtenir des informations sur mes prestations, me demander un devis, commander un tirage…

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification à chaque nouvel article.
261 abonnés.

Facebook
Suivez-moi !
Linked in
Suivez-moi !
Instagram
Suivez-moi !
Previous
Next

Articles connexes

Industriel, Noise et Stoner étaient à l’honneur ce samedi 14 mai 2016 à Genève dans le lieu mythique qu’est l’Usine, sous l’invitation de l’association Post Tenebras Rock. Retour sur ces concerts de Hint, Schwartz et Dog Days.
10 ans que ça dure, du punk en festival, deux jours de pogo intensif et de bonne humeur, dans la petite commune de Fourneaux (42), les poules à crêtes sont insomniaques.
Merci encore, Schultz, j’ai été heureux et fier de vivre tous ces moments avec toi et ta bande. De bien belles aventures nous attendent encore et nous te les dédions.
À 59 ans, Sven Pohlhammer, guitariste de Parabellum, a tiré sa révérence... Voici mon hommage et une sélection de mes plus belles photos de cet hippie-punk.

Laissez un commentaire !